Sombre Millésime

Forum RPG Yaoi NC-17
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionPartenaires

Partagez | 
 

 Lost Ludovic finish

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ludovic Lost
Admin
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 01/12/2009

Carte d'identité
Groupe du personnage: Jours Perdus
Orientation sexuelle (pour les gays, précisez Uke ou Seme): bisexuel
En couple: personne

MessageSujet: Lost Ludovic finish   Lun 31 Oct - 14:42



Nom : Lost

Prénom : Ludovic

Age apparent : 20

Age réel : 250 ans

Rang : Musicien

Histoire :

L'histoire de Lost n'est pas banale, comme elle n'est pas des plus extraordinaire. Notre ami est né d'une union entre hommes, hommes mariés mais pas amoureux, du coup cela n'a pas brisé la malédiction. Il a toujours admiré ces deux hommes, faisant office de parents, enviant leur franche amitié. Il pensait naïvement que papa et papa resteraient ensemble pour toujours. Mais le papa faisant office de maman a commencé à entamer une procédure de rébellion ne supportant plus cette vie d'homme au foyer, aux côtés d'un homme macho. Un jour Papa qui faisait office de maman a rencontré un homme, ils sont devenus amants et se sont enfuis. Ont-ils brisé la malédiction pesant sur eux deux ? On n'en saura jamais rien car on n'a eu plus eu de nouvelles d'eux. Il faut savoir que les enfants vampires n'ont pas encore les facultés vampiriques, durant l'enfance. Ils agissent comme des humains donc mangent, saignent, ne courent pas très vite ectera. Notre ami a cru pendant un moment qu'il avait échappé à la malédiction jusqu'au jour où son cœur a eu sa première crise et qu'il est mort, pendant dix minutes, avant de rouvrir les yeux essoufflé, se sentant transformé. Oui il était mort, il n'avait pas rêvé et pourtant il était là, respirant, la main sur un cœur qui battait encore. Son père (père) lui expliqua tout que maintenant il n'était plus un humain mais un vampire. Pendant des jours, il se battit contre la bête féroce en lui, refusant de s'abreuver de sang humain et même d'animal. Ce fut sa deuxième crise cardiaque, la peur de devenir dingue lui firent changer d'avis. Il avait vingt ans quand il eut sa troisième crise cardiaque après avoir joué à se poursuivre avec son amant de cette époque appelé Luc. Ce dernier fut surpris, choqué, et décida de rompre car il n'avait pas envie d'être montré du doigt en sortant avec un handicapé. L'amour propre de notre ami en prit un coup. Lentement l'idée qu'il allait devenir un fardeau pour les autres faisait son chemin. Lors de sa deuxième relation amoureuse, si on peut dire, il confia son secret à cet amant, après être sorti avec lui un moment, pensant qu'ils allaient resté ensemble quelques temps. Là encore l'amant rompit décidant que les crises cardiaques étaient mauvaises à gérer au niveau de la libido. Là, ce fut la catastrophe, le jeune homme se replia, décidant de ne plus ouvrir son cœur, de ne plus s'offrir pour des liaisons durables désormais, il ne s'engagerait que pour des liaisons éphémères, comme ça pas risque d'être blessé. Pourtant son cœur lui faisait mal, à chaque fois, qu'il sortait d'une étreinte de ce genre là. Faire l'amour, se vider la tête c'était bien mais la suite, après l'extase, venait l'impression d'être sale, de n'être bon que pour ça. Lorsqu'on lui suggéra de s'ouvrir à nouveau ,d'envisager le mariage, il fit la sourde oreille. Heureusement au cours de sa vie, il eut la joie d'apprendre le piano et vint lui-même à prendre en dérision ses relations en disant que si le piano était un homme, il l'épouserait sur le champ puisque seul la musique semblait le comprendre. En tout cas, notre ami était quelqu'un qui souffrait de par ce cœur en mauvais état. Chaque fois que son cœur cessait de battre, il espérait que cette fois, il ne se réveillerait pas car la douleur engendré par le raté de son cœur était dupliqué quand son cœur se remettait en marche. Ses proches tentèrent bien de le sortirent de ses idées noires mais au final, ils s'en lassèrent et décidèrent d'en faire une sorte de confident. Ainsi devint il l'Oreille du clan, celui qui écoute et qui semble tout savoir alors qu'il ne s'agit que le résultat d'observation et d'écoute minutieuse. Il entama par la suite des études pour devenir bibliothécaire via les ordinateurs : l'étude chez soi était un concept fort utile et il obtint son diplôme. Il prit alors en charge la bibliothèque de la vie. Ensuite, il s'amusa à obtenir un autre diplôme celui de l'horloger pour pouvoir s'occuper de l'horloge de la ville et aussi avoir un endroit où se réfugier en cas de coup dur.

Aujourd'hui, espère t il briser la malédiction ? Oui afin de goûter au repos éternel. L'amour ? Dans son état, il préfère ne pas savoir ce que c'est.

Physique :

En s'abreuvant par le regard de sa peau, on constate qu'elle a une jolie couleur crème , mais crème chantilly puisqu'elle possède étrangement un goût sucré. Sans doute parce qu'étant enfant, il abusait du sucre, comme on abuse des bonnes choses. En plus de sa couleur porcelaine, elle est d'un rose nacrée, assez étrange pour un vampire mais voyez vous c'est une des choses qui le distingue de ses semblables. De cette peau sans tâche émanent un doux parfum de fruits du sud mélangé à la douceur du jasmin.Ses cheveux sont teints. A l'origine, ils étaient bruns maintenant ils sont devenus bleus gris donnant plus de séduction à son visage en forme d'ovale. Un front lisse où loge deux sourcils fins, semblable à deux ailes d'oiseau, est un endroit où l'on a envie de déposer un baiser ou poser son propre front afin de communiquer ses blessures les plus secrètes. Les yeux de notre ami ont la couleur d'un ciel gris bleuté sous une mer calme où l'on aimerait se baigner, se laisser noyer pour goûter à sa délice. Bien que traversé par le rayon de la solitude, son regard est doté d'une lueur amicale, tendre et invite à se sentir bien avec lui. C'est un regard d'homme qui ne juge pas et qui se contente de faire savoir qu'il est là en cas de besoin. Le jeune homme possède un nez aquilin , digne de figurer sur les statues de l'antique Grèce. Ses joues peuvent très bien s'empourprer sous l'effet de l'émotion , comme la gêne, la timidité ou même la confusion. Au coin de sa bouche, en cas de rire ou de sourire, on peut avoir la chance de voir une fossette assez charmante, qui pourrait bien faire battre le cœur de quelques uns. Ses lèvres fines sont des lèvres qui ne prononcent jamais d'insultes, sauf en cas de provocation et de colères. Les mots qui franchissent la barrière labbiales, sont généralement doux, plein de compréhension. Comme sa peau, sa cavité buccale renferme un doux sucrée.

Son port de tête témoigne d'une certaine noblesse. Il ne se tient pas tête baissée, en signe de soumission mais le cou est droit, les yeux soutenant le regard de celui qui le regarde. Ensuite son torse est assez musclé vu que monsieur est un sportif et qu'il est un passionné de l'errance.d'ailleurs ses jambes grandes lui permettent de franchir plus rapidement les distances.

Fait particulier, notre ami est touché par la maladie de Marphan d'ou son problème cardiaque mais aussi ses doigts hyper longs ainsi que son hyper élasticité ligamentaire. Comme Franz Litz , ce fait particulier lui permet de développer un certain talent de virtuose au piano. Certains peuvent être fascinés par ces longs doigts , comme ils peuvent les avoir en horreur.

Notre ami est sensible des lobes d'oreille, mordillez les et vous risquez de l'entendre étouffer un gémissement et devenir rouge pivoine, surtout si l'être qui le touche, lui plaît. Ses tétons aussi sont une zone sensible ainsi que l'intérieur de ces cuisses. Oseriez vous goûter sa peau pour entendre sa voix échapper des cris d'indécence ? Voir son corps réagir en totale indécence ? Il se peut même qu'en état de plaisir prolongé, il se mord la lèvre pour étouffer le sons de sa voix, gagnant des octaves assez plaisantes à entendre.

Sa voix au naturel est douce, de velour. Lorsqu'elle est soumise aux émotions, elle devient rauque, déformé, pouvant même devenir plus qu'un murmure aussi doux que celui d'un ruisseau.

Ses vêtements ? Il s'habille de manière assez sobre mais élégante. Presque tout lui va mais il ne portera jamais de rose.

Caractère :


C'est un jeune homme digne de confiance, assez célèbre à cause de son sens de la discrétion. Sans empêcher les conflits, il n'y prend pas part. Il n'approuve pas forcément les guerres qui régissent ce monde, même s'il en veut aux vagues amères d'être responsable de son état. Le dira t il ? Non car ce sont ses affaires. Il n'aime pas être méchant, éprouver une certaine haine envers eux et pourtant elle est bien là. Il est agréable à vivre, chaque mot prononcé est un mot doux, pas d'injures sauf en cas de grande provocation et de grande colère. Ludovic est un rêveur, on le voit souvent tourner les yeux vers le ciel ou encore vers l'horloge de la ville. Il rêvasse à une vie où il serait normal, avec un amant et pourquoi pas deux enfants. Il s'en veut assez de rêver de cette vie là et pourtant il ne peut pas s'empêcher de fantasmer avec des « si seulement ».

Ludovic est quelqu'un qui écoute, sans donner de jugement. Il est là, si on lui parle, il écoute. Si on demande conseil, il tente d'en donner sans pour autant donner des ordres. En tant que rêveur, il aime beaucoup lire, errer de longues heures sur le territoire. Pendant un temps l'idée de se nourrir de san l'a révulsé tout comme l'accord entre les jours perdus et les vampires lorsque sa famille n'était encoe touché par la malédiction.

Il a aimé ses parents même s'il avait l'impression d'être un fardeau à cause de sa maladie. Il pense parfois que c'est la raison du départ de son père ayant tenu le rôle de la mère au sein du couple de ses parents. En tout cas sa maladie explique la solitude dans laquelle il se force à rester : peur d'être jugé, peur d'être encore jeté comme une merde en cas de révélation de sa maladie et de ses conséquences, peur de souffrir à nouveau. De toute façon, il souffre de mourir et de revivre à chacune de ses crises. Dans un sens, il espère la fin de la malédiction afin de pouvoir goûter au repos au éternel. L'amour, il ne souhaite pas vraiment le connaître si c'est pour souffrir à nouveau.

Le jeune homme aime la musique , la nature mais aussi particulièrement la natation, il n'est pas rare que vous puissiez le croiser nu, à barbotter dans une rivière et ce même en plein hiver juste pour le plaisir de nager. En plus, il adore sentir sa peau frissonner, avoir l'impression d'être caressé et de s'unir complètement. L'eau ne l'a jamais déçu contrairement à ses relations amoureuses.

Il aime boire un verre de vin le soir, en regardant les étoiles et même prendre des bains de minuit ; ça le dérange pas des masses.

Il aimait la douceur du soleil sur sa peau mais maintenant à cause de ce qu'il est devenu, il ne peut plus sentir la chaude caresse du soleil sur son corps offert impudiquement à l'astre solaire.

D'un point de vue psychologique , il est plutôt équilibre. Il se voit lui même comme quelqu'un devenu de raisonnable notamment et surtout avec sa maladie et ses problèmes en matière amoureuse.

S'il n'a pas d'amants, ne soyez pas choqué mais sachez qu'il aime satisfaire sa libido, ses besoins primitifs alors il se peut que vous le surpreniez en pleine séance obscène.

Enfin, par son caractère ou son goût pour l'eau, monsieur est un être qui peut se transformer en dauphin quand il entre en contact avec l'eau.

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=kG9MPxDdj5Q

quand nous serons morts...serons nous libres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sombremillesime.forumactif.com
 
Lost Ludovic finish
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sombre Millésime :: Pour commencer : :: Famille Jours Perdus-
Sauter vers: